+++Partie 1+Le retour d'une légende++++≈≈≈≈≈≈++++I. La lettre du démon++

« Le monde des ignorants a longtemps été dominé par des êtres vils et assoiffés de pouvoir. Des monstres à visage humain. Des créatures capables du pire pour accéder au plaisir du sang. Ce liquide carmin était convoité pour le goût qu'ils lui trouvaient et les biens faits qu'il leur procurait. Ces êtres se complaisaient dans le sang, mais il y avait autre chose qu'ils aimaient plus que tout : la domination. Régner, tuer, torturer. Cela résumait bien leur quotidien. Il fut un temps où ces monstres avaient le contrôle total du monde des ignorants. Pourtant, les humains qui l'habitaient ne s'apercevaient de rien. Ces créatures agissaient dans l'ombre. Ils utilisaient les hommes de pouvoir tels des marionnettes et personne ne se rendait compte que ce monde était possédé par des abominations. Mais, sans raison apparente, la puissance de ces êtres a décliné. Deux siècles plus tôt, ils ont disparu sans laisser de traces derrière eux, mis à part une sombre légende. Désormais, ils ne sont plus qu'un mauvais souvenir que les ignorants ont oublié. Toutefois, les sorciers ne sont pas dupes. Ils n'ont pas oublié cette époque qui avait autant touché le monde des sorciers que celui des ignorants. Ces monstres, qu'ils ont appelés Bluttrinker*, peuvent revenir. Ils en sont persuadés. »


______Alexianne referma le livre qu'elle lisait à la Bibliothèque Générale des Sorciers. C'était un ouvrage sur les légendes communes à son monde et celui des ignorants. Cela faisait maintenant près de trois ans qu'il ne se passait pas un jour sans qu'elle ne parcoure les lignes de ce mythe. En tant que Gardienne, elle se devait de tout savoir à propos des vampires et leurs semblables. Son rôle était de traquer ces monstres pour les tuer afin d'assurer la paix parmi les siens et les ignorants. Ces derniers ne connaissaient pas l'existence de ces créatures ni celle des anges et des démons. Ils ne croyaient pas au surnaturel. Tout cela n'était que fabulation pour eux. C'était pour cette raison que les humains avaient été affublés du surnom d'ignorant. Ils vivaient sans se douter des choses spectaculaires qui les entouraient.
______Alexianne rangea le livre, puis en prit un autre, toujours sur le même sujet. C'était une sorcière et Gardienne de seize ans qui en savait déjà assez pour tuer ces monstres sans mal. Elle avait été formée dès son plus jeune âge par les membres de sa famille, Gardiens eux aussi. Les Dû Lou étaient d'ailleurs connus pour leurs propos et leurs actes extrêmes. Ils détestaient les vampires et tous leurs semblables. Et ils n'avaient que peu de considération pour les ignorants.
______Alors que la jeune fille était plongée dans sa lecture, un garçon s'approcha et posa sa besace sur la table. C'était un grand blond, dont les cheveux courts étaient parfaitement coupés, ce qui permettait de bien distinguer ses yeux verts. Sa silhouette, trop mince pour un adolescent de seize ans, se pencha vers Alexianne. Mais celle-ci ne daigna pas lever la tête ni même lui accorder de l'attention. Les sourcils broussailleux du garçon se froncèrent de mécontentement face à cette attitude qu'il connaissait bien. Il n'avait pas besoin de regarder le titre sur la couverture, car il savait déjà ce que son amie lisait pour la énième fois. Chaque matin, il avait affaire au même rituel.

______— On a cours, tu sais.
______— Oui, merci, j'ai encore une bonne mémoire à ce que je sache
, répondit-elle avec humeur.
______— Parfait, alors prends tes affaires. Tu continueras de lire sur le chemin si ça te tient tant à c½ur.
______— Oh Estéban...
râla Alexianne en se levant à contrec½ur.

______Ses longs cheveux bruns, attachés en deux nattes, oscillèrent dans son dos lorsqu'elle rangea ses effets personnels et qu'elle se dirigea vers la bibliothécaire pour emprunter le livre. Son corps élancé se déplaçait avec assurance, malgré des manières un peu brusques. Elle avait posé l'ouvrage si brutalement devant la vieille femme que celle-ci en avait sursauté de frayeur. Son regard noisette fixé sur elle et son pied, tapant d'impatience sur le sol, eurent raison de la lenteur de la dame. Elle finit par se hâter d'enregistrer le livre, de peur de subir les foudres d'Alexianne. Elle et sa famille étaient connues à travers l'ensemble du monde des sorciers et certainement pas pour leur altruisme. Peu de gens osaient les défier ou même leur donner tort. Seuls les Dû Corbin, la deuxième famille de Gardiens dont faisait partie Estéban, n'avaient pas peur de leur dire le fond de leur pensée. Leur vision des choses était très différente, surtout en matière de vampires, il y avait donc de nombreux désaccords entre eux. Toutefois, cela n'empêchait pas Estéban et Alexianne d'être amis depuis leur enfance.

______Durant le trajet qui les mena à une rue bondée de monde, l'adolescente n'avait pas levé les yeux de son ouvrage. Mais quand elle entendit un brouhaha incessant, elle le rangea et se dirigea vers la foule avec un air féroce. Elle écarta les premiers sorciers qui la gênaient, puis à force de coups de coude et de « poussez-vous de là », elle arriva à la porte tant convoitée. Une porte banale, logée dans un mur, qui permettait d'aller du monde des sorciers à celui des ignorants et inversement.
______Alexianne se retourna, puis ordonna à tous de faire une file. Les gens s'exécutèrent sans protester, ce qui ravit la jeune fille. Estéban l'avait suivie d'un air dépité : le comportement de son amie l'agaçait et le mettait mal à l'aise parfois. Il aurait préféré attendre au lieu de déranger et d'imposer sa loi comme elle l'avait fait. Mais il en avait l'habitude et à présent il ne prenait plus la peine de lui faire remarquer son attitude désagréable.
______Toutes les personnes qui patientaient devant cette porte étaient des adolescents et des enfants accompagnés de leurs parents. Ils partaient tous pour le monde des ignorants où ils devaient aller à l'école avec les autres humains et se fondre ainsi dans la masse. La plupart d'entre eux n'aimaient pas vraiment se mêler aux ignorants, mais cela faisait partie des obligations des sorciers. Il ne leur était pas compliqué de se faire passer pour des humains normaux. Il n'y avait pas de grandes différences entre eux. Les sorciers avaient été qualifiés comme tels à cause de leur incroyable don à s'approprier un élément. Dès six ans, les enfants découvraient leur affinité et apprenaient peu à peu à la contrôler. Ils étaient également capables de communiquer entre eux par l'intermédiaire de leurs pensées. La télépathie faisait partie intégrante de leur vie. Alexianne en était d'ailleurs friande.

______Les deux jeunes gens ouvrirent la porte et s'engouffrèrent à travers pour ressortir dans une ruelle déserte de la banlieue parisienne. Le lycée n'était pas loin : il était visible de la rue où ils étaient arrivés. C'était un bâtiment imposant pouvant contenir un peu plus de deux mille élèves. L'intérieur, comme l'extérieur, était moderne et spacieux. Les couloirs n'étaient toutefois pas assez larges pour éviter que les adolescents se bousculent lors des intercours. Quant aux murs, ils étaient d'un blanc cassé qui commençait à noircir à cause de la saleté et de certains graffitis qui n'arrangeaient rien.
______Lorsqu'Estéban et Alexianne passèrent le grand portail noir pour entrer dans la cour, ils remarquèrent qu'ils avaient encore dix minutes avant le début des cours.

______Tu vois, on avait largement le temps, alors arrête de me presser à chaque fois ! le rouspéta la sorcière à travers ses pensées.
______— J'avais espéré que tu ne passerais pas devant tout le monde pour une fois, mais je me suis encore trompé, lui répondit Estéban à haute voix.
______Tu n'en as pas marre de passer pour le type qui parle tout seul ?
______— Non. Je préfère parler normalement ici. Tu devrais faire pareil, ça te changerait.


______La brune fit une grimace, puis alla aux toilettes. Étrangement, elle n'aimait pas parler dans le monde des ignorants. Sa voix n'avait pourtant rien de particulier, mais cela la dérangeait que des humains l'entendissent. C'était différent dans le monde des sorciers, où elle était chez elle et beaucoup plus à l'aise. Elle alternait souvent entre la télépathie et un mode de communication plus conventionnel qu'Estéban préférait.
______Lorsqu'elle sortit, Alexianne rejoignit son ami qui était en compagnie de son jumeau, Alexei. Physiquement, ils se ressemblaient beaucoup : la même silhouette élancée, le même petit nez droit, des sourcils épais d'un blond très clair et des lèvres fines et roses. Seuls ses cheveux en bataille et ses mèches tombant devant ses yeux lui permettaient de se distinguer de son frère. Leur caractère était aussi très différent. Alors qu'Estéban se montrait souvent prévenant et patient, Alexei était plus bagarreur, hargneux, et constamment à essayer de se faire remarquer.
______Une moue désapprobatrice se dessina sur le visage de l'adolescente. Elle n'appréciait pas particulièrement Alexei. Elle pouvait même dire qu'ils se détestaient. Ça n'avait pas toujours été ainsi, mais elle ne se souvenait plus vraiment de la raison de cette animosité. À mesure qu'ils avaient grandi, le comportement du garçon l'avait simplement dérangée de plus en plus, au point de ne plus pouvoir le supporter.

______— Dégage, tu pollues mon espace vital, cracha la sorcière en arrivant à leur hauteur.
______— Commence pas à me chercher des poux... siffla le blond avec un regard mauvais.
______— Pour balancer des vacheries à voix haute, ça tu sais faire, soupira Estéban en entraînant Alexianne avec lui.

______Avant de monter au premier étage, il lança un sourire désolé à son jumeau qui l'ignora. Il espérait qu'un jour ces deux-là eussent une dispute qui les séparerait pour de bon. Mais aussi surprenant que cela pût paraître, ils étaient amis depuis des années et malgré quelques désaccords, il n'y avait jamais eu de véritable différend. Ils étaient pourtant à l'opposé l'un de l'autre : Alexianne était froide et cynique, fermée au monde et obnubilée par la chasse aux vampires. Estéban était son seul ami, mais cela lui suffisait. Le sorcier était capable de supporter ses sautes d'humeur, de l'écouter patiemment se plaindre sans jamais l'interrompre et ses conseils valaient de l'or à ses yeux. Elle avait conscience qu'il était irremplaçable et cela se sentait dans sa manière de se comporter avec lui, même si elle ne lui montrait pas souvent toute l'estime qu'elle avait à son égard.
______Lorsque les deux amis traversèrent le couloir, une jeune fille aux cheveux roux et bouclés adressa un sourire timide à Estéban. Il s'arrêta à sa hauteur et entama la conversation avec sa camarade de classe, tandis qu'Alexianne continuait sa route vers leur salle de cours. Elle agissait de façon à rendre ces ignorants inexistants à ses yeux. Ils n'étaient pas dignes de son intérêt. Elle les voyait comme des êtres stupides et inférieurs à cause de leur méconnaissance à propos des créatures qui les entouraient. Ils ne se doutaient pas de ce qui se passait pourtant sous leur nez. Ils n'avaient pas conscience des trois autres mondes si proches du leur. Cela faisait enrager Alexianne de devoir supporter cette médiocrité.
______Estéban avait un point de vue tout à fait différent. Il aimait la compagnie des ignorants, surtout celle de la rousse, Ophély. Elle était plus jeune d'un an, mais sa maturité et sa perspicacité étaient parfois bien plus grandes que la plupart de celles de leurs camarades. Le sorcier sentait qu'elle était différente. Elle n'était sans doute pas qu'une simple ignorante, mais il n'avait pas le courage de lui demander si elle croyait aux phénomènes paranormaux et à la magie. Il passerait certainement pour un fou.

______Quelques minutes après la sonnerie annonçant le début des cours, leur professeur d'histoire arriva et les fit entrer dans la salle. Estéban et Alexianne s'assirent au fond à gauche, alors qu'Ophély se plaçait devant sur la droite. Alexei entra avec un quart d'heure de retard et ne prit pas la peine de s'excuser auprès de l'enseignant qui ne supportait plus son attitude impolie et désinvolte. Il lui fit une énième remarque à propos de son comportement, puis le laissa s'asseoir sur la seule chaise de vide qui se trouvait à côté de la rousse.
______Alors que le cours commençait, Alexei n'en écouta pas un mot et s'ennuyait déjà. Il tenta de discuter avec Ophély, mais celle-ci lui demanda poliment de la laisser se concentrer. Le sorcier soupira de lassitude. Avant qu'il n'eût l'idée de perturber la classe, Estéban essaya de le distraire en lui parlant par télépathie. Alexianne ferma son esprit pour éviter de les entendre, mais les jumeaux finirent par se disputer et il n'était plus possible pour elle de faire abstraction. La chaise d'Alexei glissa alors malencontreusement tandis qu'il se balançait légèrement et son postérieur atterrit à terre sous les rires de toute la classe. La couleur cramoisie de son visage tira un sourire discret à Alexianne qui était à l'origine de cette chute. Capable de déplacer les objets par la force de ses pensées, elle n'avait eu qu'à visualiser la chaise pour le faire tomber. La télékinésie n'était pas donnée à tous les sorciers. Seuls ceux qui savaient faire preuve d'une grande force psychique pouvaient se le permettre. Les Gardiens, qui avaient à leur charge la protection du monde des sorciers, étaient donc souvent pourvus du don de télékinésie.
______Alexei ne pouvait pas laisser passer une telle humiliation. Il se releva et se posta devant la table de la sorcière. Celle-ci leva doucement ses yeux vers lui avec incompréhension.

______— Tu vas me le payer, cracha le blond.
______— Monsieur Dû Corbin retournez vous asseoir tout de suite, ordonna d'une voix ferme le professeur.
______— Tu me menaces ? demanda Alexianne dans un murmure glacial.
______— Tu crois que tu me fais peur ? Tu ne peux rien faire ici ! rétorqua-t-il sur un ton arrogant.
______— Arrêtez, tout le monde vous regarde, chuchota Estéban, paniqué à l'idée qu'une violente dispute éclate.

______Cependant, cela ne fut pas suffisant pour arrêter Alexianne qui perdit son sang-froid et se leva de sa chaise brutalement. Elle empoigna Alexei par le col, mais avant qu'elle ne pût lui asséner un coup de poing, le professeur intervint pour les séparer. Chacun fut accompagné par un élève chez le directeur. La sorcière aurait bien voulu assommer ces deux ignorants pour régler ses problèmes, mais Estéban ne cessait de lui envoyer des mises en garde télépathiques pour éviter qu'elle n'aggrave son cas.
______Une fois dans le bureau du proviseur, ils eurent droit à un sermon qu'ils commençaient à connaître par c½ur. Toutefois, l'homme n'avait pas l'air convaincu par ses propos. Il semblait las de voir Alexianne et Alexei dans son bureau toutes les semaines. Il y en avait toujours un pour provoquer l'autre. Il leur donna tout de même une heure de colle pour la forme et les renvoya en cours. Quoi qu'il dît, le directeur avait fini par comprendre que les deux adolescents ne s'entendraient jamais.



+ + + Partie 1+ Le retour d'une légende+ + + + ≈≈≈≈≈≈++ ++ I. La lettre du démon+ +



______Les cours terminés, les sorciers se retrouvèrent dans une salle vide en se fixant d'un ½il noir, chacun à un bout de la pièce. Ils s'étaient mis le plus loin possible l'un de l'autre, mais cela ne les empêchait pas de s'assassiner du regard tout en se lançant des insultes par télépathie. Il n'y avait personne aux alentours et ce n'était pas l'envie qui manquait à la jeune fille de lui sauter à la gorge pour l'étrangler. Mais au moment où elle allait céder à ses pulsions meurtrières, un surveillant entra et s'assit derrière le bureau.

______— Tiens, encore vous, dit l'ignorant sans surprise.
______— Je vous préviens, il est hors de question que je fasse quoi que ce soit pendant cette heure, déclara Alexei.
______Tu feras ce qu'on te dira de faire, point final, lui intima Alexianne à travers ses pensées.
______Oh ! toi ferme-la, ça me fera des vacances !
______— Faites ce que vous voulez à partir du moment où vous restez sur votre chaise et que vous la bouclez
, intervint le surveillant en croisant les jambes sur le bureau, les défiant de lui désobéir.
______Déclenche l'alarme incendie, lui demanda le blond.
______Sur un autre ton !
______Calme-toi, l'excitée ! Je t'ai juste demandé un truc, mais puisque tu n'en es pas capable...


______Tout à coup, les sprinklers de la salle se déclenchèrent et déversèrent de l'eau partout. Alexianne, qui se trouvait en dessous de l'un d'entre eux, hurla de rage. Elle ne supportait pas la moindre goutte d'eau, à moins que celle-ci ne soit brûlante. Alexei le savait bien, mais cela ne l'avait pas empêché de faire l'imbécile. Il ricana en voyant la brune trempée jusqu'aux os. Quant à lui, l'eau ne le dérangeait absolument pas, au contraire. Ayant une affinité avec cet élément, il se sentait même bien avec ce liquide ruisselant sur son corps.
______Le surveillant se dépêcha de sortir pour tenter d'arrêter les sprinklers. La sorcière avait donc le champ libre pour accomplir sa vengeance. Lorsqu'elle arriva à la hauteur du blond, elle put apercevoir un sourire moqueur sur son visage. Elle lui lança un regard empli de haine, mais son attention fut rapidement détournée vers la porte de la salle. Alexianne était à l'affût d'un danger imminent. Elle tendit l'oreille jusqu'à pouvoir percevoir le moindre chuchotement.
______Une forme floue commença à apparaître sur le bureau, puis un corps à l'apparence humaine fit son arrivée. Sa forme humanoïde lui permettait de passer inaperçu dans le monde des ignorants, mais ses yeux aussi rouges que les flammes des Enfers ne pouvaient pas tromper les sorciers. Alexianne se demanda pourquoi un démon s'était téléporté devant eux, alors que ces êtres ne s'attaquaient jamais aux Gardiens de peur de subir des représailles. Ils étaient maléfiques et s'amusaient du malheur des autres, mais ils n'aimaient pas se battre. Ils préféraient se terrer dans l'obscurité et admirer les catastrophes qu'ils pouvaient causer grâce à leurs pouvoirs. Tous les démons étaient capables de provoquer des querelles, d'accentuer la haine chez les humains, mais chacun d'entre eux avait un don particulier qui rappelait leur vie antérieure.
______Un sourire malsain étira les lèvres de la créature des Enfers, mais elle garda le silence. Alexei observait la scène assez nerveusement. Alexianne était tendue, mais n'en laissait rien paraître.

______Tu crois qu'il a... ? demanda Alexei par télépathie.
______Il peut être là que pour ça, de toute façon. Tu n'as pas intérêt à me gêner sinon je te tue en même temps que lui.
______Et avec quoi ? Tu n'as pas d'arme, moi non plus. Et...
______Et grâce à toi je ne peux pas utiliser mes pouvoirs tant que je suis trempée, bravo !


______Ils recommencèrent à se disputer. Alexei n'avait pas pensé aux conséquences de son geste. Sa congénère avait une affinité avec le feu. L'eau la rendait donc impuissante. S'il avait su qu'une attaque se préparait contre eux, il aurait réfléchi avant de déclencher les sprinklers.
______Le surveillant ouvrit la porte d'un geste naturel. Son teint avait changé et était devenu pâle. Son corps était un peu voûté, ses yeux exorbités et ses enjambées plus longues qu'à l'accoutumée. Son allure semblait plus rapide, alors qu'il se tenait en position de prédateur. Il était prêt à attaquer ses deux premières proies. L'homme venait de subir une transformation vampirique causée par le démon apparu plus tôt. Certaines créatures des Enfers avaient le pouvoir de transformer un ignorant ou un sorcier, mais elles étaient les seules à en détenir le secret. Personne ne savait de quelle façon ils s'y prenaient, mais une chose était certaine : le changement était rapide et sans appel. Il n'avait fallu que quelques minutes pour que le surveillant ne soit plus un humain, mais ce que les sorciers appelaient un demi-vampire. C'était cette espèce que les Gardiens devaient chasser et tuer pour protéger leur monde. Ces créatures étaient considérées comme dangereuses, car incontrôlables. Elles n'étaient pas vraiment attirées par le sang, mais la vengeance. Une fois transformé, le demi-vampire devenait colérique, haineux et sa rage était telle qu'il était impossible de le contenir. Il ne restait donc qu'une solution : les exterminer.
______Alexianne avança d'un pas sans pour autant se montrer menaçante. Le surveillant avait une lueur dans les yeux qu'elle avait déjà vue plus d'une fois. Le désir de tuer l'avait envahi. Son attaque était imminente. S'il était devenu un monstre, c'était à cause de ces deux sorciers. S'ils n'avaient pas été en retenue, il serait rentré tranquillement chez lui et il n'aurait jamais été mêlé à cela. Le surveillant n'avait plus qu'une envie : détruire ceux qui avaient anéanti sa vie.
______Le démon, toujours assis sur le bureau, avait l'air de s'amuser devant cette scène. Ses longues jambes se balançaient avec rythme et le sourire carnassier que son visage affichait ne présageait rien de bon.

______Je vais m'en occuper, déclara Alexei à travers ses pensées.
______J'ai hâte de voir ça ! railla Alexianne.

______Elle retint un rire moqueur tout en observant son camarade passer devant elle dans un élan de courage. Mais elle savait qu'il n'agissait comme tel que pour fanfaronner. Il n'avait jamais été un bon Gardien. Tous les vampires qu'il avait chassés avaient failli le tuer ou s'étaient enfuis. Chaque fois, Alexianne et Estéban étaient obligés d'intervenir pour terminer le travail à sa place.
______Alors que le blond tentait de contourner l'ennemi, ce dernier se jeta tout à coup sur lui, mais le rata de peu. Le surveillant n'était pas encore habitué à ses nouvelles aptitudes et était donc maladroit. Un son suraigu était sorti de la bouche d'Alexei, presque mort de peur. La jeune fille soupira, dépitée.

______— Tu fais vraiment honte à ta famille, lâcha-t-elle en s'avançant vers la créature qui s'était tournée vers elle.

______Toujours aussi mouillée, elle ne pouvait utiliser ni le feu ni sa force psychique. Elle avait encore accès à la télépathie, mais elle doutait de son efficacité. Elle ne voulait même pas penser à se battre à main nue : elle en serait ressortie avec plus que quelques égratignures. Elle maudissait la règle qui leur interdisait d'apporter leurs armes à l'école, sinon elle n'aurait pas perdu son temps avec un demi-vampire sachant à peine tenir sur ses jambes. Chaque Gardien avait une arme de prédilection. Celle d'Alexianne était le sabre. Elle aimait trancher ces monstres et les voir partir en poussière après les avoir regardés agoniser.
______La sorcière se concentra et put avoir accès à l'esprit du surveillant tout en esquivant ses attaques. Elle lui envoya des brides de phrases et d'images pour le perturber, ce qui fonctionna. Il s'arrêta et scruta les alentours telle une proie effrayée. Elle commença à jouer avec ses pensées jusqu'à ce qu'il eût un mal de tête insupportable. Il ne pouvait plus discerner l'imaginaire du réel, prisonnier des illusions qui le submergeaient. Alexei choisit ce moment pour lui donner le coup de grâce à l'aide de ses pouvoirs. Il avait transformé l'eau sur le sol en pics de glace qui transpercèrent leur ennemi. Celui-ci poussa un son à peine humain. Ses yeux s'agrandirent de terreur sous le choc, puis il fut en proie à une violente douleur qui lui parcourut le corps sous forme de spasmes. Il devint enfin un simple tas de cendres après quelques secondes de hurlements.
______Le démon éclata de rire en voyant son ½uvre détruite. Il sauta du bureau et s'approcha d'Alexianne d'une démarche prudente, mais qui avait un côté presque félin. Il resta à une distance raisonnable, puis l'observa un moment, occultant complètement le fait qu'il y eût un autre sorcier dans cette pièce. Ses yeux devinrent flamboyants de malice et ses lèvres s'étirèrent en un sourire moqueur. La sorcière se tint prête à se battre contre lui. La télépathie était inutile contre les démons, mais elle n'hésiterait pas à le frapper de ses poings s'il l'attaquait.
______Contre toute attente, la créature des Enfers se téléporta en abandonnant une simple enveloppe derrière lui. Stupéfaite, Alexianne laissa tomber le papier au sol. Voyant qu'il était en train de s'imbiber d'eau, elle se dépêcha de le ramasser pour l'ouvrir. Une adresse était inscrite au milieu d'une feuille blanche pliée en trois. Aucun des deux adolescents ne connaissait le nom de cette rue.
______Alexei haussa les épaules et se dirigea vers la porte pour sortir. Il n'était pas intéressé par cette lettre et ne pensait plus qu'à une chose : rentrer et dormir.

______— Tu oublies qu'il faut qu'on efface la mémoire de tous ceux qui connaissaient ce surveillant, lui rappela Alexianne, qui observait toujours attentivement l'adresse.
______— Tu n'auras qu'à faire ça demain, répliqua-t-il sans se retourner.
______— Bah voyons, j'ai que ça à foutre ! Et en plus, je suis toujours aussi trempée ! s'insurgea-t-elle en jetant un ½il sur son t-shirt qui ressemblait désormais à une serpillère mal essorée. Et il aurait pu débarrasser cette pièce de toute l'eau. Il faut vraiment tout faire à la place de cet incapable, renchérit-elle de plus en plus en colère.

______Tout en sortant de la salle ravagée par l'eau, Alexianne se remémora les derniers événements. L'apparition du démon avait été étrange, sans parler de sa façon de se volatiliser en laissant une adresse derrière lui. La sorcière n'y comprenait rien. Avait-il seulement transformé le surveillant pour leur jouer un mauvais tour et se distraire ou bien avait-il un but plus obscur ? Sa manière de la fixer lui avait donné des frissons. Son comportement avait été inhabituel, cela ne faisait aucun doute. Afin d'éclaircir ce mystère, Alexianne décida de trouver l'endroit indiqué pour y faire une petite inspection. Elle espérait y découvrir quelques demi-vampires à éliminer. À défaut de massacrer Alexei Dû Corbin...


+ + + Partie 1+ Le retour d'une légende+ + + + ≈≈≈≈≈≈++ ++ I. La lettre du démon+ +



*Bluttrinker : terme allemand qui signifie buveur de sang ; mot composé des termes "Blut" qui veut dire "sang" et "Trinker" qui veut dire "buveur". A prononcer Blouttrïnkeur.

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.167.83.233) if someone makes a complaint.

Comments :

  • Chroniques-de-Saenearia

    03/07/2017

    Bonsoir,

    j'ai bien aimé ce premier chapitre, on sent qu'Alexianne est une sorte de petit tyran, même si cela est contrebalancé par le caractère plus doux d'Esteban.

    L'attaque du démon permet de bien voir l'importance des gardiens, ainsi que de découvrir quels sont leurs pouvoirs.

    La dynamique entre Alexianne et Alexei est aussi assez sympa, on voit que malgré leurs responsabilités de gardien, ils ont quand même un tempérament de feu qu'ils ne cherchent pas à refréner. Et contrairement à Esteban, ils ont l'air d'être plutôt du genre à agir avant de réfléchir!

    Même si elle ne fait qu'une courte apparition, j'ai hâte de voir le rôle qu'aura Ophely dans la suite, comment elle va réagir si jamais elle apprend la vérité pour les gardiens.
    En tout cas ton écriture se lit très bien, et tu poses plusieurs éléments d'intrigues très intéressants, entre la lettre du démon et la transformation en demi-vampire dont les raisons sont inconnues!

    Merci beaucoup pour cette lecture, passe une bonne journée :)

  • Scovia

    03/08/2016

    Tu écris vraiment bien et ton histoire à l'air très inintéressante, j'aime beaucoup ! :)

  • Le-Trio-ILR

    21/06/2016

    J'ai tout aimé, la mise en page est vraiment bien, les couleurs du texte blanc et rouge pour accentuer le thème c'est bien vu, l'habillage est joli. Mais le texte c'est vraiment l'atout majeur, les descriptions sont fluides et facile à lire. Moi qui n'aime pas trop le surnaturelle et tout ça, là ça passe comme du rien. J'aime beaucoup le personnage d'Estéban qui est le côté rassurant et Alexianne et Alexei sont aussi géniaux avec leur tempérament de feu. Je ne vais pas tarder à lire la suite :)

  • Luna-Bella-Rosa

    20/06/2016

    J'adore! Le récit est bien mené, on apprend plein de chose, j'ai hâte de lire le chapitre suivant!

  • Full-Moon-Writer

    21/04/2016

    Très intéressant ce premier chapitre B) Je trouve que ça se lit très bien, c'est très fluide. Ton écriture est d'une qualité remarquable.
    Par contre je tique un peu sur la quantité de description et le peu de dialogue. Il est dur de ce mettre à la place des personnages (sauf au début, on comprend bien le caractère d'Alexianne). J'ai l'impression ne n'être que spectatrice de la scène (plutôt vers la fin) et pas assez "dedans" :)
    Mais ce n'est qu'un avis ahah Je lirais la suite avec enthousiasme !
    Et je t'invite fortement à jeter un ½il à ma fiction (sachant que les premiers chapitres sont courts) si le c½ur t'en dit.

    Bonne soirée
    Full Moo-

  • Minilod

    22/02/2016

    c'est génial !!!!

  • Shealia

    27/12/2015

    Ça à l'air vraiment sympa ! Habituellement je lis des fictions moins... sombres. Alors j'ai du mal à m'habituer à l'univers, mais ça viendras ! Puis, c'est plutôt facile à lire, pas besoin de réfléchir à chaque phrase ou chaque mot, j'aime beaucoup ! Compte sur moi pour lire la suite !
    Ps : Savoir qu'il y a autant de chapitres reste décourageant ^^'

  • Hexerei

    15/12/2015

    Sarah---TheEternelPower wrote: "Vraiment bien écrit, l'histoire est super, j'ai l'impression d'etre à sa place. J'adore et je vais continuer à le lire ! "

    Merci beaucoup, j'espère que la suite te plaira tout autant ! ;)

  • Sarah---TheEternelPower

    15/12/2015

    Vraiment bien écrit, l'histoire est super, j'ai l'impression d'etre à sa place. J'adore et je vais continuer à le lire !

  • Gw3nd0line

    01/09/2014

    Il est super ton premier chapitre, tu écris vraiment bien et je me vois dans un livre. Je suis plongée dedans dés les premières lignes et a la fin j'ai envie de continuer encore et encore de lire. Le début était un peu trop répétitif je trouvais, on avait vite compris qu'ils étaient opposés mais amis. Mais sinon a part ça, c'était super et j'ai beaucoup aimé la petite note à la fin de ton chapitre.

Report abuse