++Prologue++

______Deux hommes marchaient d'un pas lent et tranquille dans les rues éclairées par la pleine lune. Vêtus de simples manteaux noirs pour se protéger du froid hivernal, ils avaient tout de respectables citoyens : personne ne se préoccupait d'eux. Pourtant, si l'on venait à les observer d'un peu plus près, on remarquait les yeux angoissants de l'un d'eux ; un regard qui reflétait la cruauté et la mort. Contrairement à son congénère, le deuxième avait un air plus jovial sur le visage, mais son sourire malicieux ne servait qu'à dissimuler des pensées beaucoup plus sombres. Toutefois, la malveillance n'était pas la seule chose qui les unissait. Ils étaient porteurs d'une légende, d'une histoire qui aurait dû prendre fin des siècles auparavant. Mais ils étaient là. Ils étaient de retour.

______Après avoir parcouru plusieurs mètres, ils bifurquèrent à gauche dans une impasse déserte. Ils marchèrent jusqu'au bout afin de découvrir leur destination : une porte. Elle était délabrée et ne tenait plus que par un gond. Une personne ordinaire n'aurait jamais essayé de regarder ce qu'elle cachait. Mais si elle l'avait quand même fait, elle n'aurait rien trouvé de plus qu'une petite cavité miteuse dissimulant de la poussière et des araignées.
______L'individu au sourire étrange l'ouvrit et les deux firent face à de grands escaliers noirs comme du charbon dont ils ne voyaient pas le bout. Ils paraissaient sans fin, si bien que les deux hommes eurent l'impression de descendre droit en Enfer.
______Ils longèrent d'interminables couloirs, éclairés seulement par quelques torches allumées, prenant parfois à droite, puis à gauche. Enfin, ils arrivèrent aux portes d'une grande salle qu'ils ouvrirent ensemble. Cette pièce était de forme ovale, plutôt spacieuse, et beaucoup mieux illuminée que le reste de ce lieu qui paraissait sortir de l'ordinaire, comme si en descendant ces escaliers le duo avait littéralement changé de monde.
______Ils firent le tour de la salle des yeux, s'imprégnant de chaque détail à une vitesse folle. Des dizaines d'hommes et de femmes étaient présents. Ils avaient l'air anxieux et la tension qui régnait s'était renforcée après leur irruption. Tous les regards étaient fixés sur eux. Ils attendaient avec appréhension une réaction, un mot de la part de ces inconnus, mais ils ne faisaient qu'observer toutes ces personnes qui étaient ici chez elles. Ces deux hommes leur inspiraient une telle peur qu'ils se sentaient incapables de leur tenir tête. Ils préféraient céder aux moindres de leurs caprices.

______Après plusieurs minutes de silence pendant lesquelles le binôme avait dévisagé chaque individu, celui qui paraissait être le plus cruel s'avança vers l'assemblée d'un pas assuré. Il dégageait une telle détermination que tout le monde retint son souffle, les yeux rivés sur cette prestance étonnante. Il balaya la salle une dernière fois du regard, puis prit enfin la parole d'une voix sombre, mais forte :

______— Je vois que vous êtes prêts à nous recevoir. Sachez que nous sommes ravis que vous nous laissiez disposer des Enfers à notre guise.
______— Promis, on sera pas trop envahissant !
ajouta son homologue sur un ton léger, mais teinté d'ironie.

______En réponse à cette intervention, le premier homme eut un rictus machiavélique qui fit frissonner la plupart des personnes présentes. Seul son congénère sembla s'en amuser.
______Après un dernier regard empli de malveillance, le duo s'avança pour traverser la salle. Les individus sur leur passage se déplacèrent inévitablement sur le côté afin de les laisser marcher sans encombre. Avant de sortir à l'autre bout de la pièce, celui qui avait déjà pris la parole s'arrêta et les informa tous de ses intentions :

______— Si l'un d'entre vous tente de faire quoi que ce soit contre nous, ou même si l'idée de quérir de l'aide auprès d'une tierce personne vous traverse l'esprit, je me chargerai personnellement du traître qui préférera se donner la mort plutôt que de subir mon courroux.

______L'homme poussa alors les portes pour sortir de la salle ovale, suivi de son homologue qui avait retrouvé une expression malicieuse, comme si tout cela l'amusait.
______Alors que le duo arpentait de nouveau les couloirs, ils ne virent pas l'un de leurs « hôtes » marcher vivement vers les portes, l'air inquiet et contrarié, prêt à commettre l'irréparable.

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.167.83.233) if someone makes a complaint.

Comments :

  • Chroniques-de-Saenearia

    29/06/2017

    Bonjour,

    J'ai beaucoup aimé ton prologue, l'ambiance est tout de suite posée, et on sent bien la menace que représentent ces deux personnages mystérieux. En tout cas tout cela m'a rendue très curieuse, et je reviendrais lire la suite!

    Je te souhaite une bonne journée ^^

  • LareineBlanche

    23/06/2017

    Une écriture fluide et entrainante, une atmosphère sombre et entrainante. A bientôt pour mon retour concernant la suite. :)

  • TBH-Fic

    27/03/2017

    *-* J'AIME TROP ! En plus, j'ai l'impression de lire un livre. Tu plantes bien le décor du coup ton lecture visualise bien la scène j'ai rien à dire bon mis à part un défaut que je trouve (mais c'est mon point de vue ^^ ) c'est pour les dialogues mets des cadratins et change la couleur marron foncé en blanc GRAS :) mais c'est tout rien d'autre à ajouter.

    Je souhaitais mettre un <3 pour soutenir ta fiction qui a un véritable potentiel mais bon, tu as désactivé le logo du "j'aime" donc voilà :-/

    xoxo et bonne journée :)

    Soraya

  • LeSangDuCoquelicot

    28/01/2017

    Oooh elle est belle cette phrase, très poétique, très mignonne ! =D

    Un chaton et un furet, et ce sont deux mini tornades alors c'est sport. xD

    > Ouais je sais, j'fais Baudelaire en ce moment, forcément ça se sent XD

    J'ai un chien, c'est une vraie saleté (bb je t'aime <3) et quand il pète une pile tu perds 10 kg XD

  • LeSangDuCoquelicot

    26/01/2017

    Chouette ! j'aime bien avoir plein de chapitres à lire d'un coup. x)

    Non, j'ai "la chance" de ne plus aller en cours, je fais une formation à distance cette année, mais ça n'empêche pas que le rythme soit assez intensif. En plus de ça à la maison on a deux nouveaux animaux de compagnie donc ça fait beaucoup de gestion et d'occupation. ^^

    Ah ça c'est bien que l'inspiration soit là, moi elle a déserté depuis un bon moment, mais je perds pas espoir. Je sais qu'en hiver c'est toujours compliqué pour moi d'écrire, j'ai pas de motivation, mais en général ça revient au printemps. ^^

    > Ah bah t'inquiète pas tu seras servie XD
    Rooooh c'est chou c'est des quoi? *-*

    Tu es comme une fleur qui s’épanouit à la belle saison, où ton imagination refleurit telle une rose *-*

  • Le-Trio-ILR

    21/06/2016

    Waouh ça installe tout de suite l'ambiance ! J'aime beaucoup ton style d'écriture et la vidéo trailer est juste superbe ! Je vais vite commencer ma lecture !

  • Full-Moon-Writer

    15/04/2016

    J'aime beaucoup ce prologue même s'il comporte beaucoup de descriptions. C'est donc un peu long au début mais tellement prenant qu'on est obligé de lire la suite.

    Je sens que cet univers va me plaire :)

  • Minilod

    22/02/2016

    j'adore je fonce lire la suite

  • GameOfHunters

    02/02/2016

    AH OUI ? ahahaha Je l'adore mon Eileen, c'est mon petit bébé ! *^*
    C'est un de tes personnages principaux aussi ?

  • NothingButTheHATE

    04/05/2015

    Je viens de le lire, justement ! ^^
    Alors, les premières lignes sont un peu dommages car elles décrivant d'entrée de jeu les protagonistes. Cela s'explique par la suite, mais je trouve cette toute première phrase un peu dommage pour un prologue, elle aurait du laisser planer plus de mystère à mon goût.

    Après, j'adore ton vocabulaire. On a vraiment l'impression d'avoir un vrai livre sous les yeux. :) J'aime aussi énormément la scène de l'entrée dans la salle, même si, encore un fois, il aurait dû y avoir plus de suspens ici. Par exemple, tu aurais pu laisser planer un certain mystère à la place de la phrase "une fois à droite, une fois à gauche", mais ça demeure mon avis.

    Après, l'instant des paroles et la dernière phrase immiscent bien le lecteur dans la fiction et laisse une suggestion de suite qui nous donne envie de continuer, ce qui est le but du prologue ! ^^

    Donc, en définitive, j'aime beaucoup. :D Peut-être me prendrais-je à lire ta fiction.

    J'écris également. Souhaites-tu voir mes écrits ? :)

Report abuse